Le mot du président

Les progrès considérables réalisés ces 20 dernières années pour prendre en charge les enfants porteurs d’une malformation cardiaque permettent aujourd’hui dans la quasi-totalité des cas de proposer pour chaque enfant la prise en charge la mieux adaptée pour chacun d’entre eux. Quelle soit ‘curative’ ou ‘palliative’, cette prise en charge nécessite, pour être le plus profitable possible, des moyens humains en personnel médical et paramédical de plus en plus spécifiques et développés et qui ne permettent plus que chaque enfant puisse être soigné à proximité de son domicile. Seuls quelques centres hyperspécialisés sont en mesure de proposer les meilleurs soins possibles et de permettre à chaque enfant de grandir en disposant des meilleurs atouts. Nous le savons tous, pour être pris en charge de façon optimale il est parfois nécessaire de se déplacer parfois loin de son foyer pour se rapprocher de ces quelques centres.

Une hospitalisation n’est jamais anodine pour un enfant mais également pour l’ensemble de sa famille : parents, frères et sœurs…et le maintien de la sphère familiale autour de lui est une donnée déterminante pour sa guérison. Si les gros centres hospitaliers médicaux chirurgicaux capables de proposer les soins les plus adaptés, les plus techniques et les plus modernes sont pour la plupart parfaitement équipés, ils ne possèdent que peu de moyens pour assurer cet accueil et maintenir ce lien fondamental pour la guérison de ces enfants.

Le centre de cardiologie pédiatrique et congénitale de Bordeaux est l’un de ces centres historiques à l’échelon international où l’excellence des soins, le goût pour l’innovation et la recherche de la perfection dans ses résultats en font aujourd’hui un des tout premiers centres français reconnu bien au-delà de nos frontières.
Cependant et comme ailleurs, les moyens mis en place pour l’accueil, l’hébergement voire pour rendre l’environnement et les locaux accueillants et conviviaux se font de plus en plus rares et ne permettent pas de répondre à la demande des familles venant de plus en plus loin.

Voilà pourquoi l’association Aide à la Vie de L’enfant Cardiaque - les Liens du Cœur, cherche au quotidien à construire avec les équipes médicales et paramédicales des projets pour améliorer l’accueil et les conditions de vie des enfants séjournant dans le service de Bordeaux.

Notre but est de pouvoir, grâce aux dons, aux partenaires, aux mécènes et aux nombreuses personnalités qui nous accompagnent, de maintenir, de renforcer voire parfois de construire ce lien primordial entre l’enfant et sa famille sur le chemin de sa guérison, ce lien que nous qualifions de Lien du Cœur.

Professeur Jean-Benoit THAMBO