« Etre aux côtés des parents et des enfants pour leur apporter un peu de tendresse et de réconfort »

Dans notre série « Paroles de bénévole », nous vous invitons à découvrir, aujourd’hui, le parcours de Sylvie, engagée aux côtés de l’association depuis maintenant deux ans. Des propos recueillis par Manon Lefort

Bonjour Sylvie et merci de répondre à cette petite interview. Peux tu te présenter en quelques mots…
Sylvie : Je m’appelle Sylvie Fort et j’habite sur le Bassin d’Arcachon près du Cap Ferret. Je vais bientôt avoir 62 ans. Suite à une maladie, j’ai été en invalidité pendant dix avant de très bientôt, pouvoir prendre ma retraite. Et bien entendu, je suis également bénévole au sein des LIENS DU COEUR depuis 2 ans !

Justement comment as-tu connu l’association ?
Sylvie : Il y a deux ans, je passais beaucoup de temps à l’hôpital… J’avais aussi beaucoup de temps pour moi et je souhaitais rejoindre une association. Pour à la fois être utile et m’occuper. J’ai donc commencer à faire quelques recherches et à regarder les associations dans lesquelles je pourrais me retrouver. Mais c’est ma fille qui, pour la première fois, m’a parlé des LIENS DU COEUR. Elle avait vu vu un post sur Facebook à propos de l’association et me l’a partagé. Je les ai donc contactés. J’ai eu Marion, la Responsable des bénévoles, au téléphone et cela s’est très bien passé. La cause portée par l’association m’a beaucoup touchée.

Quel est ton rôle en tant que bénévole ?
Sylvie : chaque bénévole a la possibilité de s’engager dans les actions avec lesquelles il se sent le plus à l’aise ou le plus disponible. Pour ma part, mon rôle en tant que bénévole, est plutôt d’aller m’occuper, à l’hôpital, des petits enfants qui n’ont pas leurs parents près d’eux. Soit parce qu’ils sont en déplacement, qu’ils travaillent ou lorsqu’ils ont besoin de sortir quelques heures. Je suis alors là pour prendre le relai, pour les soulager. Pour donner le biberon aux bébés, les changer et surtout les avoir dans les bras le plus possible pour leur apporter un maximum de tendresse ! Je participe également aux Cafés Rencontres qui sont organisés dans le service des Cardiopathies Congénitales et je suis présentes lors de certains évènements proposés par l’association.

facebook 1614861150420 6773218582654283392
Sylvie participe régulièrement aux Cafés Rencontres proposés par LES LIENS DU COEUR.

Y-a-t-il un moment particulier qui t’a marquée depuis que tu es bénévole ?
Sylvie : Il n’y a pas vraiment de moment en soi. Mais chaque rencontre avec un enfant est particulière. Ce qui me touche c’est, d’une façon générale, plutôt l’attachement envers tous ces enfants et le bonheur d’être auprès de ces bébés qui sont « en souffrance » et qui vous regardent avec leurs petits yeux alors que vous leur apporter un peu de tendresse. D’ailleurs, en y repensant, je me souviens d’une petite fille qui m’a profondément marquée. C’est tout simplement le premier enfant dont je me suis occupée et que j’ai continué à suivre, d’ailleurs. Yasmine et sa maman sont reparties en Tunisie depuis mais je les ai beaucoup soutenues toutes les deux. On est restées en contact et je reçois encore des nouvelles et des photos. C’est très touchant et c’est certainement aussi ce qu’on appelle… les liens du coeur !

Rejoignez-nous

& Soutenez nos actions

Match de gala

Venez soutenir Les Liens du Cœur

Le 18 mai au Stade Matmut Atlantique
Achetez votre place pour le match de gala avec les anciens Girondins de Bordeaux